La Kinésiologie

Un dossier SantéMagazine

Selon la kinésiologie, la faiblesse ou la maladie d’un organe se répercuterait obligatoirement sur la tonicité des muscles. Identifier une faiblesse musculaire spécifique et la corriger permettraient de supprimer un déséquilibre physique ou mental.

Le kinésiologue s’intéresse donc tout particulièrement à la fonction neuromusculaire dans sa relation avec les mécanismes régulateurs physiologiques structurels, chimiques et émotionnels. Le praticien utilise le test musculaire au cours d’une séance pour des évaluations neurologiques fonctionnelles.

Suite aux évolutions de la pratique, les tests musculaires sont parfois associés à d’autres techniques manuelles douces inspirées de la médecine chinoise, de l’acupressure ou de la chiropraxie.